ELECTRONIQUE 3D
L'ELECTRONIQUE FACILE ET AMUSANTE
Aider le site

Électronique notions de base

- 1ère notion : La tension : 

- Vous côtoyez tous les jours des fils transport de l'électricité ou des appareils fonctionnant avec cette électricité. On appelle souvent cela le voltage. Une lampe de poche fonctionne avec des piles dont l'inscription porte  4,5 volts. L'éclairage de votre maison, les appareils ménagers, fonctionnent avec du 220 volts. Votre voiture à partir d'une batterie fournissant du 12 volts. La tension est chargée de transporter le courant. Elle est souvent désignée par la lettre U ou V, parfois E. Son transport est en général effectué par des fils au nombre de deux ou trois, voire plus.  L'un des fils est parfois appelé commun ou terre..
- La tension peut être alternative (cas de l'utilisation domestique) ou continue (cas des piles, des batteries). La tension est dite alternative du fait qu'elle change de sens par cycles réguliers. On dit que la fréquence du réseau EDF est de  50  cycles ou 50 périodes (sous-entendu par seconde). La représentation de cette tension se fait sous forme d'une sinusoicle représentant une période (ou un cycle) complet.
- La tension est dite continue par· ce qu'elle ne change jamais de sens. Le circuit se fait de manière conventionnelle du plus vers le moins. Ce courant est obtenu à partir de piles, de batteries, ou de montages électroniques rendant le courant alternatif en continu. On dit alors avoir effectué le redressement du courant alternatif en courant continu. Le courant continu est représenté par deux traits, le signe égalité (=) avec indication du plus et du moins ( on dit les polarités).

La tension peut être alternative
Electronique notions de base
- 2ème notion :  L'intensité : 
- On l'appelle aussi le courant. C'est ce que débite le conducteur d'électricité que nous avons mentionné plus haut. L'intensité est représentée par la lettre 1 et son unité est l'AMPERE. Nous verrons que pour les différentes mesures, il existe des sous multiples tels le milliampére (s'écrit mA) ou le micro ampère (s'écrit µA).  Avec nos premiers exercices nous utiliserons le volt pour la tension. En intensité nous aurons affaire le plus souvent avec le milliamapère ou le micro ampére. L'intensité n'est pas, comme on le voit une notion permanente mais est fonction des besoins du "client" : Le récepteur de radio, le chauffage, réclairage .... Il s'agit d'une force dont a besoin un appareil pour fonctionner. Tel appareil consommera 1 ampère, tel autre 0,5 ampère.
- DANGER :
De générations en générations ceux qui approchent les nouveaux utilisateurs les mettent en garde contre le danger électrique et les phénomènes d'électrocution. TOUT courant électrique est dangereux.
Il est important de se souvenir des points suivants : un courant électrique de 1500 volts avec quelques milliampères est souvent moins dangereux qu'un courant dont les caractéristiques sont de 12 volts 90 ampères.
- Le corps humain est conducteur et c'est l'intensité disponible qui est la plus dangereuse.

La tension est dite continue

- 3ème notion : La puissance :
- C'est en fait l'énergie totale que va consommer un appareil pendant une seconde lorsqu'il est branché sur le circuit. Son unité bien connue est le watt et est représentée par la lettre W, avec les mêmes sous-multiples que la tension et l'intensité. La puissance, quant à elle, est représentée par la lettre P et s'exprime donc en watts. Cette énergie consommée peut l'être sous différentes formes : chaleur, lumière, mécanique. Il y a une relation entre ces trois notions fondamentales.
Cette relation est donnée par une formule simple : P .Ia puissance en watts est égale à la tension U en volts, multipliée par l'intensité I en ampères, soit P = U x I. 
Par exemple : vous disposez de 12 volts et votre montage consomme 1 ampère. L'énergie dépensée sera de 12 x 1 = 12 watts.

- Autre exemple: Vous allez mettre un chauffage électrique de 2000 watts dans votre maison. Vous ne savez pas si votre compteur électrique EDF est asse2 fort. Le calcul est facile en reprenant notre formule et en effectuant une gymnastique mathématique simple: 
Ici I sera égal à P en watts divisé par U en volts soit 2000 / 220 ce qui donne 9, 09 ampères. Votre compteur doit vous fournir plus de 10 ampères en tenant compte du reste de l'installation.
- Dernier exemple : vous avez une ampoule d'éclairage de 60 watts dans votre chambre. Quel est le besoin en intensité, I en ampère, sera égale à la puissance P divisée par U soit 60/220 soit un peu plus de 0,273 ampères. Connaissant tous ces paramètres, il est possible de connaitre les caractéristiques de l'installation électrique et des réseaux : P = U*I ou plus simple P=UI   I=P/U U= P/I

4ème notion : La masse ou terre : 
- Pour des besoins d'ordre pratique nous emploierons le terme de MASSE. Comme nous vous l'avons indiqué plus haut le courant continu est représenté par le signe plus (+) et le signe moins (-). Arbitrairement il a été décidé une fois pour tout que le plus ètait le point chaud et le moins le point froid ou niveau zéro, ou encore point commun. C'est un fil qui collecte tous les courants issus de la source d'alimentation. Note : qu'il s'agisse de la batterie de votre voiture ou dune alimentation quelconque. branchez toujours le côté froid, la masse ou le moins, en premier. En effet, votre corps peut faire conducteur si, en branchant le plus en premier, votre main ou votre outil touche à la masse ou au sol. surtout s'il y a de l'humidité. Sinon vous risquez l'électrocution.
Bibliographie_Apprendre Electronique par la Pratique n1_©_Megahertz
Résumé

Un courant ou une tension périodique, est un courant 
ou une tension, qui reprend tes mémes valeurs au bout 
d'un intervalle de temps T appelé période (ou cycle), 
Ainsi, le courant EDF reprend la même valeur 50 
fois par seconde. C'est la fréquence du courant.